Mardi 11.09.18

Festival « Merci, Bonsoir ! » #4 – Tout Public

MARDI 11 SEPTEMBRE – CAMPUS UNIVERSITAIRE
Toute la programmation du Mardi 11 Septembre est organisée en partenariat avec Un Tramway Nommé Culture dans le cadre de leur anniversaire !

  • 17h > Cie Contre PoinG « Avec Jérôme Legrand »  (compagnie gagnante du Tremplin de Festiv’Arts – prix du public)
    Théâtre – Parvis de la bibliothèque droit & lettres (campus universitaire) durée 1h20 – [au chapeau]
    « Avec Jérôme Legrand » met en scène quatre comédiens prêts à tout – absolument tout – pour devenir la plus grande compagnie de tous les temps. S’ensuit une succession de sketchs qui s’inspirent de tout ce qui est censé plaire à un public depuis la nuit des temps; de ce qui est censé « marcher » auprès du plus grand nombre depuis la création du spectacle vivant. Amusez-vous des multiples déboires de ces jeunes acteurs obsédés par la réussite qui nous interrogent implicitement sur les pressions et modèles imposés par la société actuelle.
  • 17h+18hCie Un Euro Ne Fait Pas l’Printemps « Avenir du Futur » Visite décalée du campus (cation originale pour le festival) – Parvis de la bibliothèque droit & lettres (campus universitaire) – durée 45min – [gratuit]
    Cette création théâtrale déambulatoire propose de vivre un saut dans le temps, une visite guidée archéologique du futur… au présent. Que restera-t-il de notre civilisation dans trois millénaires ? Quelles traces laisserons-nous derrière nous ? Quels genres de vestiges les voitures donneront-elles ? Comment sera comprise notre façon de vivre ?
  • 19hLes Urbaindigènes La Revue Militaire : «Déambulation gymnique et patriote pour un bataillon d’athlètes à moustaches»
    Déambulation sur le campus universitaire (départ bibliothèque universitaire) – durée 1h20 – [au chapeau]

    Un bataillon de 10 hommes, véritable fleuron de la jeunesse française, part à l’assaut de la ville. Ils ont pour but de sculpter leur corps et de restaurer l’honneur de la France grâce à la méthode de gymnastique naturelle du lieutenant Georges Hébert. Ce bataillon est dirigé par une cheftaine, patriote passionnée, Madame Yvonne. Sur le ton de l’humour et de l’ironie, la Revue Militaire parle de la guerre, de l’ultra nationalisme et des boucheries du XXième siècle. Elle parle de la franche-camaraderie, celle pratiquée dans les vestiaires sportifs et les casernes militaires.

>>> Concert gratuit dès 20h30 :

  • The Jelly Sugar Band – Fanfare New Orleans
    Dans un pur esprit sweet & fat jass, The Jelly Sugar Band rend hommage à l’esprit vieux style et coquin de la Nouvelle Orléans, qui a vu naitre le jazz au début du 20ème siècle. Douce et piquante comme un bonbon au rhum, leur musique est aussi festive et enjouée que les pionniers l’ont imaginée. The Jelly Sugar Band mettent guitare, banjo, contrebasse, trompette, trombone, percussions et chant au service de la chaude tradition des années 1900.
  • Yebarov – Balkan
    La fanfare YEBAROV c’est une quinzaine de musiciens qui tapent, soufflent, chantent, pianotent des musiques de rue dans le style des fanfares des Balkans. Entre tradition et modernité, le groupe interprète les mélodies des fanfares les plus célèbres. Puisant dans une rythmique endiablée avec ce son populaire et poignant des musiques de l’est aux accents tziganes et orientaux, Yebarov étonne, réjouit… mais surtout rassemble. Dans la rue comme dans les salles noires, laissez-vous surprendre par ce mélange entraînant, par cette poudrière des Balkans.

> BILLETTERIE EN LIGNE ICI

> BUVETTE ET RESTAURATION SUR PLACE